Bonjour les amis,

 

Je suis ravie de vous retrouver pour le neuvième défi. Un neuvième défi dans lequel nous allons aborder une compétence indispensable, savoir établir un contrat de coaching. Mais avant tout, qui suis-je ? Je suis Brigitte Fayet, coach, consultante, formateur, infopreneur, conférencière ; et j’ai créé mon institut de coaching qui s’appelle Institut ABC-Program – Advanced Business Coaching, où nous formons des coachs d’élite avec une équipe de feu, des experts dans des domaines détonants.

 

Aujourd’hui, nous allons parler de savoir établir un contrat de coaching. Pourquoi est-ce important ? Je vais vous raconter deux histoires qui pourraient être pertinentes pour chacun d’entre vous. Tout d’abord, nous allons parler du mariage qui est quelque chose de fabuleux. Au début, les gens se rencontrent, vivent ensemble, veulent s’unir. C’est spectaculaire, on invite la famille, tout va bien, et on se marie essentiellement sous le régime de la communauté. Quand tout va bien, tout va bien. Mais à un moment donné, il se peut que, dans le cheminement de notre vie, on décide de se séparer. À partir de là, les problèmes vont commencer. Les choses n’ont pas été établies correctement, on n’a pas fait de contrat de mariage, et là, en général, ça ne se termine pas très bien, pour nombreux d’entre vous.

 

Deuxième cas possible, vous décidez de vous associer. Au début, cela part d’une idée géniale, il y a un projet, on partage les mêmes valeurs. Et puis, au fur et à mesure, certains font le travail, d’autres ne le font pas, et au bout d’un moment, cette association ne colle plus. Et pareil, si vous n’avez pas pensé à faire un contrat d’associé, un contrat de partenariat, ça se termine par aussi de grosses dépenses.

 

C’est la même chose dans le coaching. Là aussi, il est important de savoir établir un contrat de coaching. Pour quelles raisons ? Ce contrat de coaching va vous permettre de délimiter ce qu’on appelle le cadre. Si l’on ne délimite pas le cadre, quelles vont être les conséquences ? Combien de fois, des coachs m’appellent en me disant : « Je suis en train de coacher, mais là j’ai un problème avec le client parce qu’il ne comprend pas que je ne l’ai pas contacté à tel moment. Il ne comprend pas qu’il doit me payer. Il ne comprend pas qu’on a défini l’objectif, mais c’est pas très clair. » Première chose que je leur demande, avez-vous établi un contrat de coaching qui va mettre noir sur blanc tous ces éléments ? « Ah ben, non. J’ai oublié. Parce que le coaching a tellement bien démarré, c’était sympathique, la personne était ok, elle voulait démarrer parce qu’elle avait un objectif à atteindre, parce qu’elle avait une problématique à traverser, et ça se passait super bien. » Elle a pris de l’avance, et aujourd’hui il y a des choses qui ne matchent pas. Et ça peut se terminer par la fin de votre accompagnement.

 

Alors, je vous propose de voir ensemble quelques éléments clés concernant l’importance de ce contrat de coaching et à quoi il sert. Un des premiers éléments clés est de comprendre les exigences de l’interaction spécifique du coaching, et de trouver un accord avec votre client. Sur quelles procédures, comment vous allez l’accompagner. Quelle va être la relation du coaching que vous allez mettre en œuvre. Le point suivant est de comprendre et de discuter efficacement avec votre client des directives du coaching, des paramètres qui vont être reliés à la relation de coaching qui sont, par exemple, la partie logistique, la partie des horaires, le planning que vous allez mettre en œuvre, l’intervention éventuelle d’autres personnes. Ça aussi, ce sont des choses qui devront être mentionnées si nécessaire. Pour le contrat de coaching, il est aussi important d’avoir vraiment défini quel a être le nombre de séances que vous allez mettre en œuvre.

 

Là je vous parle d’un contrat de coaching assez classique. Quand on intervient en entreprise, il existe aussi le contrat de coaching tripartite. Tripartite veut dire trois, ça c’est clair. Parce que vous allez accompagner un manager, et ça vous a été demandé par le dirigeant de l’entreprise. À partir de là, il va falloir faire signer un contrat tripartite qui va consister à savoir ce que le dirigeant souhaite, savoir ce que le manager souhaite, et savoir si vous êtes ok dans cet accompagnement. En respectant la notion de confidentialité de ce qui se dira entre le manager et vous ; et vis-à-vis du dirigeant, de reporter l’information juste par rapport à la direction de l’objectif défini dans le coaching. Ce qu’il est important de définir aussi, c’est la méthode de coaching que vous allez mettre en œuvre. Et bien sûr les attentes de votre client, ou prospect.

 

Ce sont des choses très importantes. Ne les oubliez pas, définissez bien tous ces paramètres, définissez bien tout ce cadre. Si certains d’entre vous sont intéressés d’avoir les modèles de contrats de coaching, je me tiens à votre disposition pour vous en fournir. Pour cela, envoyez-moi un message, et je vous les adresserai avec un très grand plaisir.

 

Je vous souhaite une très belle journée, et je vous retrouve sur la prochaine vidéo.